L’île de la Jatte, autrefois appelée île de la Grande Jatte, est une île sur la Seine, située dans le département des Hauts-de-Seine et partagée entre les deux communes de Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret. Elle fait face à Courbevoie et au quartier d’affaires de La Défense.

L’île dépend des communes de Neuilly-sur-Seine et de Levallois-Perret.

Elle a été rendue célèbre par les peintres impressionnistes qu’elle a inspirés, en particulier Seurat, Monet, van Gogh et Sisley.

Sa population est aujourd’hui d’environ 4 000 habitants.

L’origine du nom: 

Selon le Littré, le mot Jatte vient du latin gabata désignant une « coupe de forme ronde, sans rebord » et son contenu (exemple : une jatte de lait).

Les poètes évoquent la girandole, un ensemble de jets d’eau visibles sur les bassins.

Une jatte est également un terme employé par les mineurs pour désigner un bateau. Même si l’étymologie du nom est incertaine, cette dernière version est sans doute la bonne, l’île ayant effectivement la forme d’une barque.

Son histoire:

Le Parc de Louis Philippe:

En 1818, le futur Louis-Philippe fait l’acquisition du Château de Neuilly, il entreprend son réaménagement pour y loger sa nombreuse famille (dix enfants). Il achète des terrains et aménage le parc qui s’étend jusqu’à la Seine, englobant l’île de la Grande Jatte reliée à la propriété par un pont de bateaux.

À la pointe nord de l’île, il fait placer le Temple de l’amour, que son père, le duc de Chartres, bientôt Philippe Égalité, avait érigé en 1774 dans le parc Monceau à Paris.

L’Aménagement Haussmann:

Dans les années 1850-1870, l’empereur Napoléon III et le baron Haussmann sont les premiers à aménager les lieux : quelques centaines d’habitants et beaucoup d’ateliers d’artisans s’y installent.

L’île des impressionnistes:

À la fin du xixe siècle, l’île de la Grande-Jatte devient un lieu de fête réputé avec ses nombreuses guinguettes.

Un dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte
Un dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte

Mais ce sont surtout les peintres impressionnistes qui lui apportent sa célébrité, en particulier avec le tableau de Georges Seurat, Un dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte, exposé pour la première fois en  (tableau acquis par le Art Institute of Chicago en 1924).

De nombreux artistes célèbres déposent leur chevalet dans l’île : Claude Monet, Vincent van Gogh, Alfred Sisley,Charles Angrand, Albert Gleizes et bien d’autres.

Ce qui en fait «l’île des impressionnistes la plus proche de Paris ». En juin 2009, un parcours des impressionnistes long de 4 km y est inauguré.

L’évolution de l’Ile de la Jatte:

On y construit une isba, démolie il y a quelques années, à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900. On y donne le départ du Tour de France 1909.

Les guinguettes
Les guinguettes

Quelques guinguettes y fleurissent facilitant les déjeuners sur l’herbe et l’on en profite pour visiter le Temple de l’Amour transféré sous Louis Philippe du Parc Monceau , en amont, et le phare balise en aval sur Levallois.

Avec la naissance des activités industrielles, s’installent de nombreux ateliers exerçant leurs activités dans les domaines de la mécanique automobile et de l’aviation.En particulier, entre 1914 et 1918 s’installent en désordre de nombreux ateliers travaillant pour la défense nationale, autour des petits pavillons des iliens.On se souvient de celui de Couzinet, le père de « l’Arc en Ciel » de Mermoz, mais aussi, jusque dans les années 1970, des chantiers de réparation navale (rue de la Marine..), des artisans spécialisés dans la métallurgie (ferronnerie d’art, réalésage, vente de bateaux divers). Leurs noms ont été aujourd’hui oubliés mais certains appartiennent à l’histoire industrielle de la France. Peut-être est-ce l’ancienne activité navale qui a inspiré la création d’un port de loisirs au pied du pont de Courbevoie , comme un clin d’œil au passé.

 

Le Stade Monclar
Le Stade Monclar

Dans les années 70, l’ile va se transformer progressivement et laisser la place à une succession d’opérations immobilières privilégiant d’abord l’amont – avec la construction d’équipements sportifs autour du Stade Monclar – puis s’étendant à une rénovation complète du cadre de vie.

C’est l’époque où s’installent quelques sièges sociaux, dans les cosmétiques, la pharmacie et la publicité, attirés par une adresse prestigieuse et un cadre de travail adéquat.

Depuis une quarantaine d’années, l’ile de la Jatte a troqué très progressivement son visage industrieux contre l’image qu’elle donne aujourd’hui d’un harmonieux mélange entre le monde du travail contemporain et la vie résidentielle heureuse partagée entre les communes de Levallois et Neuilly.
On y trouve également commerces, écoles, garderie, établissement social (Fondation Paul Parquet), hotel et restaurants multiples où les parisiens se retrouvent au frais en été.
Mais aussi de très nombreuses entreprises qui aujourd’hui en font un monde divers bien éloigné de la « banlieue résidentielle ».
D’une campagne isolée , l’île de la Jatte a traversé les époques en se transformant à l’image des changements qui ont affecté les terres qui lui sont toutes proches, en en retenant le meilleur .
PARTAGER